MÉDIA BASKET 40

l’USR et CBO au sommet

Facebook USR

Vendredi soir avaient lieu, à la salle Dorgambide de Mont de Marsan, les finales du Championnat Pré-Région.
Elles opposaient l’Union Campagne Meilhan 2 et l’US Roquefort en filles, et Cauneille Basket d’Orthes et Tursan Basket Club 2 en garçons.

Une fois n’est pas coutume, ce sont ces derniers qui ouvraient le bal.

Les Tursanais, invaincus en saison régulière, démarrent bien le match, par l’intermédiaire de Thomas Lafargue. En face, Florian Laborde lui répond. Les défenses sont permissives. Et si Dulau est efficace en fin de quart-temps, c’est bien CBO qui vire en tête à la première bouée, 26-25.
Aimé et Casteraa viennent au relais de leur Capitaine côté Cauneille. Mais l’expérimenté Sylvain Marsan stabilise enfin la raquette Samadétoise et Germain Theux réalise un bon passage, bien imité par Hontang.
Les 2 équipes se rendent coup pour coup, 48-46 pour le CBO à la pause.
Le 2ème acte sera globalement dominé par les joueurs du Pays d’Orthe.
Le TBC est en réaction, avance par coups d’éclats, alors que les joueurs du Pays d’Orthes mènent sereinement leur barque.
A l’instar des grosses franchises NBA (toutes proportions gardées bien sûr), ils ont leur Big Three. Laborde (20pts), Aimé (28pts) et Casteraa (28pts dont 4 triples) claquent la quasi totalité des points.
Ils dominent la peinture et martyrisent les Tursanais au rebond offensif.
Dans le dernier quart, les hommes de coach Dufau tentent une nouvelle fois un rapproché par l’intermédiaire de Marsan et Dulau. Mais CBO à la main mise sur la fin du match.
Ils remportent un titre qui vient clôturer un belle saison et retrouveront le niveau Régional.

La réserve du TBC aura quand elle, fait aussi bien que leurs grands frères de l’équipe première, et glane une montée précieuse.

Après le trophée et les médailles masculines, vient l’heure des filles. Les deux finalistes ont dominés leurs poules respectives et ce match promet un bel affrontement

Si Caroline Lasserre côté UCM rentrait bien dans son match, ce sont les Roquefortoises qui prennent les devants. Rozais et Baulac se relaient pour alimenter le planchot.
Les Meilhanaises s’agacent face à la défense agressive de leurs adversaires ne trouvent plus de solutions.
9-20à la fin du 1er quart.
L’UCM est dans les cordes et ça sent le KO rapide…
Mais Lasserre continue de dominer la peinture et relance les siennes, bien épaulé par Jennifer Lavigne.
En face, Anaïs Le Gluher est en froid avec son shoot extérieur et ne rentre pas un tir. Mais par contre, elle distille de précieuses offrandes à ses partenaires et débloque son compteur par 2 lancers pour clore la mi-temps.
31-36 aux citrons… Y’a match…
À la reprise, l’UCM continu son forcing et grappille encore son retard. Catherine Rossignol virevolte en défense, gène la montée de balle adverse et dégaine avec réussite au moindre shoot ouvert.
Le Gluher trouve enfin la mire derrière l’arc et permet à l’USR de garder une courte tête à la fin du 3ème, 46-48.
La salle Dorgambide a pris 3 degrés supplémentaires et les supporteurs des 2 camps se répondent par des chants.
Julie Lamothe retrouve son adresse et sanctionne par deux fois les errements défensifs de L’UCM. Mais Cindy Mallet, peu en réussite jusque-là, se rappelle aux bons souvenirs de cette salle qui l’a vu grandir. 7 points consécutifs pour ramener les siennes une nouvelle fois à 2 pts.
Mais les « Chouettes » bleues ont du répondant, et du sang-froid.
Echegarray redonne 4 pts d’avance. En face, Lasserre, omniprésente dans le match, paye sa débauche d’énergie et laisse 3 lancers en route.
Clap de fin. Comme un symbole, c’est Anaïs Le Gluher qui clôt le débat d’un dernier lancer.
Fabien Fontana peut enfin savourer. Ses filles auront réussi un belle saison (1/4 de finale de Landcup, Championnes Pré-Région). Tout ce joli monde peut aller « nighter » dans les artères Montoises.

Les partenaires de la capitaine Manu Joie-Langlade n’auront pas démérité. Mais cette saison pourtant très réussie (invaincues en saison régulière), se termine plus difficilement. Éliminées en 1/2 finale de Lasaosa le we dernier, elles laissent échapper le titre de championnes de D1, après avoir brillamment glané celui de D2 la saison dernière.
Cette équipe expérimentée saura rebondir, et jouera la saison prochaine en Région.
Mais avant ces nouvelles aventures, elles ont rendu un bel hommage à leur coach Sarah Pennicaut, afin de ponctuer de belle manière cette soirée de basket…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *