MÉDIA BASKET 40

L’ASCH « Drafte » Malick Badiane

La Chronique Républicaine

Décidément, les voies des recruteurs sont impénétrables.
Et ce n’est pas la cellule de scouting de l’ASCH qui dira le contraire.

Mise devant le fait accompli par Gerard Fernandez, qui arrête le basket pour raison personnelle, elle aura fonctionné de manière réactive.
Et pour le coup, elle n’a pas fait dans la dentelle.

Puisque qu’elle a attiré dans ces filets Malick Badiane.
Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le garçon n’est pas un inconnu.
Le Sénégalais de 2m11 a été drafté en 2003 en 44ème position par les Houston Rockets, juste devant Matt Bonner, le « Cainroux » (c’est comme un Cainri, mais roux) shooteur de San Antonio.
Bien que n’ayant jamais foulé les parquets NBA, il sera pourtant « tradé » vers Memphis, avec qui il participera à la Summer League en 2008.
Il se fera tout de même un joli CV.
Champion d’Allemagne avec Frankfort, avec qui il participera à l’Euroleague, il a écumé par la suite les parquets de Pro A et Pro B (Nanterre, Antibes, Boulazac, Nantes, St Quentin, etc).

L’international Sénégalais de 34 ans arrive en provenance de Fougères (Nat2), où le nombre extra-communautaire était trop élevé.
Il devrait être qualifié dans la semaine, et hasard du calendrier, il retrouvera dès vendredi un ancien co-équipier, en la personne de Nico Gayon.

Un problème se pose maintenant pour Eric Billy-Diwongui, la gestion des hommes.
Puisque qu’avec Boscq, Thibaud, Radenkovic et Lissalt, cela porte à 5 le nombres de mutés.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *