MÉDIA BASKET 40

L’ADB et l’ASCH en finale

On connait maintenant les 2 protagonistes de la finale de la Super Coupe Sud-Ouest.
Il s’agit de l’ADB et de l’ASCH.
Tout d’abord, parlons un peu du contexte.
Terrain gras, vent latéral, température basse… Pas un temps mettre un canasson dehors.
L’assistance? Les optimistes diront que les arènes Pomaréziennes étaient à moitié pleines… Les autres diront à moitié vides…
L’ambiance? Moyenasse… Si les supporteurs Montois et Dacquois ont bien essayé de battre la morosité ambiante, le second match aura lui, été bien plus calme.
On va pas se mentir, la Super Coupe ne fait plus recette. Il est loin le temps des grandes affluences pour les 1/2 finales.
Il faudrait peut-être réfléchir à une autre formule. Ou bien à un autre lieu. En effet la Mecque faisait un peu tristounette.
Et d’après ce que j’ai vu, seuls les supporteurs des 4 équipes étaient présents (on pourrait dire 3, tant les lot et Garonnais brillaient par leur absences).
Point de spectateurs (ou peu), venus voir un match de basket. La faute peut-être au final four de l’Euroligue programmé en même temps par la FIBA (Quand je vous dis que le basket Landais dérange 🙂 )…
Mais le désintérêt m’a l’air plus profond. Tout du moins sur ces 1/2 finales.

Mais revenons à nos canassons.
Dans le premier match, Adour Dax Basket a donné la leçon à des montois étonnamment apathiques. Difficile de reconnaître l’équipe qui avait fait chuter l’ESMS au tour précédent.
Les Dacquois ont mis au supplice l’attaque montoise avec une bonne zone 2-3 des familles, offrant la ligne à 3pts à des adversaires en manque de rythme et de réussite dans les tir primés.
Ajoutez à cela une peinture cadenassée dès que les ballons arrivent dans les mains des « Big Mens » Jaunes et noirs, et vous avez la recette pour faire tomber une N3 quand on joue en Prénat.
Bien évidemment, mes mots sont réducteurs. Pour en arriver là, il aura aussi fallu un Yohan Cambon en réussite dans le premier acte, bien secondé par les « Dulouat brothers » dans le second, quand celui-ci était dans le dur.
Si l’on sait maintenant que l’ailier Adbiste rejoindra une grosse écurie Landaise la saison prochaine, il est à mon sens dommage que les frangins n’aillent pas un cran au dessus voir ce qu’il s’y passe, car ces 2 là ont du talent plein les mains.
Mais la légende veut, parait-il, qu’un Dulouat, ça joue à Candresse, ou pas du tout… 🙂 🙂 🙂
Une raquette solide avec en figure de proue le jeune Julien Gardesse, le tout cornaqué par un très bon Delas. Et voilà l’ADB en finale.
Côté Montois, peu de chose à dire… Adrien lafitte, en bon capitaine, aura bien sonné la révolte dans le 4ème quart-temps en redonnant du rythme et Boteko aura bien un gros coup de chaud…
Mais les 23 pts de retard à 8 mn du termes auront été rédhibitoires. Les Montois réaliseront un joli rapproché (-4 à 1mn de la sirène) mais ne peuvent que s’incliner face à des dacquois tout heureux de se retrouver à pareille fête.

Dans la seconde 1/2 finale, l’ASCH aura dominé Marmande de bout en bout. Si les Lot et Garonnais sont revenus à 4 points à la pause, les Chalossais auront su monter le volume offensif et défensif pour s’imposer.
Mon fort, Dabadie et Monblanc ont enquillé des seaux de triples, Radenkovic et Badiane ont fait un chantier dans la peinture, Dussarat et Descorps, en Guests Stars locales, ont apporté leur hyper activité.
Les Grecs retrouveront donc demain les Chinois…
J’aimerais bien croire en ces jeunes Dacquois, tant leur parcours est excellent, mais j’ai du mal à imaginer qu’ils puissent jouer 2 matchs à haute intensité en 24h, d’autant plus que l’adversaire sera d’un calibre supérieur ).  Rajouté à cela le fait que leur quatuor de tête (Delas, les « Dulouat brother » et Cambon) a pris 30mn de temps de jeu dans le museau hier soir (Cambon aura même joué l’intégralité du match il me semble), vous comprendrez la difficulté de la tâche.

Quel que soit l’issu finale, il y aura un beau vainqueur demain, dans les arènes de Pomarez, qui je l’espère, seront un peu plus garnies qu’hier soir.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *